RBC-FRANCHISE.COM
Présentation de la franchise :
Découvrez la Franchise
Services

LE PRINCIPE DE LA FRANCHISE 

La franchise est un système de commercialisation de produits ou de services, basé sur une collaboration entre des entreprises financièrement et juridiquement indépendantes. Le franchiseur accorde à ses franchisés le droit d'exploiter une entreprise, en conformité avec le concept qu'il a mis au point : la franchise magasin concédée autorise le franchisé à utiliser l'enseigne ou la marque du franchiseur. Ce dernier assure au franchisé la transmission de son savoir-faire, ainsi que des droits de propriété intellectuelle, de formation et d'assistance commerciale et technique.

Dans une definition franchise, la notion de « savoir-faire » est essentielle : elle recouvre un ensemble de pratiques utilisées par le franchiseur  qui doivent être énumérées dans le contrat franchise magasin. Le savoir-faire comporte des informations indispensables pour la vente des produits ou services proposés par l'enseigne magasin franchise : information sur la présentation des produits pour la vente, leur transformation dans le cadre de la prestation de service, les relations clientèle, la gestion administrative et financière... Le savoir-faire doit aider l'enseigne magasin franchise à améliorer ses résultats et à entrer sur de nouveaux marchés.


LE FRANCHISE

Propriétaire de son entreprise, le franchisé est un entrepreneur indépendant. En s'intégrant dans un système de gestion franchise de magasin expérimenté par le franchiseur, il bénéficie d'un savoir-faire transmis par ce dernier. Le franchisé collabore à la réussite du réseau. Il applique la stratégie commerciale du franchiseur, respecte les normes du concept et les standards qualité. Le franchisé rétribue le franchiseur pour ses apports, sous la forme, par exemple d'une redevance forfaitaire, en contrepartie de la licence de la marque et d'une assistance technique et commerciale. Grâce à une franchise de magasin, le franchisé jouit de la réputation d'une entreprise dotée d'une réelle expérience et participe à l'accroissement du réseau. Il optimise les capitaux investis grâce à la standardisation des opérations.

LE FRANCHISEUR

Entrepreneur indépendant, le franchiseur est titulaire des droits de son franchisé sur un ensemble de marques et d'enseignes. Il propose au franchisé de créer sa propre société, selon un concept qu'il a lui-même mis au point et expérimenté. Pour animer reseau franchise et enseigne magasin franchise, il consacre à la promotion de sa marque, à la recherche et à l'innovation, les moyens humains et financiers lui permettant d'assurer la pérennité de son concept. Le franchiseur intègre les exigences de son réseau, contrôle le respect de l'image de la marque et de la charte qualité, garantit l'homogénéité de l'offre proposée aux consommateurs. Afin de permettre l'épanouissement du réseau, le franchiseur doit favoriser les échanges avec ses franchisés. Dans ce but, il met en place des instances de dialogue, pour valoriser des pratiques commerciales ou optimiser la gestion du réseau.

Le concept :
LES AVANTAGES

La franchise connaît depuis plusieurs années un succès croissant, car elle offre de nombreux avantages, non négligeables sur le marché actuel. Pour les franchisés, devenir franchise d'une enseigne reconnue renforce leur activité économique et réduit les risques financiers. Ceux-ci restent propriétaires de leur entreprise, mais bénéficient, grâce à la franchise magasin, d'un savoir-faire d'une société expérimentée, de son image de marque et de sa réputation auprès des consommateurs. Les franchisés sont plus compétitifs grâce à la synergie économique du réseau, il accède à une maîtrise professionnelle importante, grâce à la formation, aux conseils et à l'assistance délivrés par le franchiseur. Pour ce dernier, animer reseau franchise et enseigne magasin franchise permet d'obtenir une combinaison de moyens commerciaux et financiers, lui garantissant le bon développement de ses projets. Le réseau valorise la marque et fidélise la clientèle, il limite également la capacité de réaction de la concurrence, en rendant possible la conquête rapide de nouveaux marchés.

DEVENIR FRANCHISE

Avant tout achat franchise, les futurs franchisés doivent faire le point sur plusieurs éléments : le secteur d'activité dans lequel il souhaite travailler, les fonds dont ils disposent pour mettre en place leur enseigne magasin franchise, les risques qu'ils sont prêts à assumer, leur capacité d'emprunt, leur mobilité géographique... Après avoir évalué leurs aptitudes et leurs moyens financiers, les futurs franchisés recherchent un réseau qui corresponde à ces aspirations. L'idéal est de faire appel à un consultant franchise, qui les aidera à devenir franchise en toute sérénité. Il est également possible de se procurer un annuaire franchise, afin d'accéder aux principaux réseaux existants. Une fois un réseau choisi, le franchiseur remet au franchisé le Document d'Informations Précontractuelles et le contrat. Ces textes présentent l'ensemble des informations indispensables pour évaluer la qualité de la proposition franchiseur : à étudier soigneusement avant de s'engager.

DEVENIR FRANCHISEUR

Pour construire son réseau, le franchiseur doit tout d'abord établir le projet de l'entreprise et présenter le concept au futur franchisé. Ce concept doit comprendre l'historique de l'entreprise, la finalité du projet, la présentation des produits ou des services, la charte du réseau, les engagements et les moyens mis en oeuvre. Le futur developpeur de reseaux franchise doit en priorité effectuer une étude de faisabilité pour analyser la concurrence du secteur et la viabilité du projet sur le marché. Afin d'évaluer la rentabilité du concept, le franchiseur doit également s'adresser à un conseiller juridique qui l'aidera à choisir le type de contrat destiné aux futurs membres de sa franchise magasin.

Parallèlement, le developpeur de reseaux franchise négocie avec les banques pour l'obtention des moyens financiers nécessaires au lancement de son projet. En phase de test, des unités pilotes expérimentent le concept (étude d'implantation, agencement, normes graphiques, décoration...).

Après cette étape, le franchiseur construit sa « bible », dans laquelle il recense les éléments de son savoir-faire. Cette bible, assortie de fiches techniques et de séances de formation, sera proposée aux futurs franchisés. Pour bénéficier d'un accompagnement tout au long de son projet, le franchiseur peut faire appel à un consultant franchise, qui lui fournira une aide creation franchise adaptée à son profil.

Le réseau :
LE CONSEIL EN FRANCHISE

En matière de conseil franchise, la Fédération française de la franchise s'attache à promouvoir des codes de déontologie, afin de parvenir à un équilibre des droits et des obligations dans le cadre d'une franchise commerciale. Cet organisme peut également fournir des informations pour un achat franchise France ou un developpement de franchise en France.

GLOSSAIRE - LEXIQUE DE LA FRANCHISE
Code de déontologie :
Le code de déontologie européen, institué en janvier 1992, est l'une des principales sources du droit de la franchise. Adopté par un grand nombre d'Etats membres, il complète, en France, le code français de déontologie soumis aux adhérents franchisés et franchiseurs.

Droit d'entrée :
Egalement appelé redevance initiale forfaitaire, le droit d'entrée est la somme que verse le franchisé pour pouvoir creer une franchise. Cette somme rémunère la mise à disposition de la marque ou de l'enseigne sur un territoire donné ainsi que l'assistance initiale : recherche d'un local, montage du dossier financier, formation, lancement du point de vente...

Franchise :
Système contractuel entre un franchiseur et un franchisé, la franchise met à disposition d'une entreprise un concept créé par une autre entreprise. Le franchisé s'engage à respecter le concept proposé par le franchiseur. En contrepartie, le franchiseur lui transmet un savoir-faire et un ensemble de produits ou de services. Il lui garantit également une formation et une assistance technique ou commerciale durant toute la période prévue au contrat.



 
Votre profil :
Licence :
Pour devenir franchise, un franchisé obtient l'autorisation d'utiliser une enseigne sous certaines conditions destinées à respecter l'homogénéité du réseau : on parle de licence de marque ou d'enseigne.

Loi Doubin :
Créée en décembre 1989, la loi Doubin réglemente notamment la transmission du savoir-faire entre franchiseur et franchisé. Tout en préservant la confidentialité des éléments relevant du savoir-faire, le franchiseur doit respecter le premier article de la loi : remettre au futur franchisé des informations relatives à son savoir-faire, au minimum vingt jours avant la signature du contrat ou le versement de toute somme d'argent.

Master franchise :
La master franchise est un système qui consiste, pour le franchiseur, à concéder tout ou partie d'un pays étranger à une entreprise 'master-franchisée' qui y exploitera le concept de franchise. Ainsi, un reseau franchise immobilier souhaitant réaliser un developpement franchise France confiera à une entreprise locale la mission d'adapter le concept à la réalité française et de le développer dans le pays.

Votre investissement :
Redevances / Royalties:
Complétant le droit d'entrée versé à la signature du contrat, les redevances rémunèrent le franchiseur pour les prestations qu'il assure au franchisé pendant toute la durée du contrat : formation continue, contrôle, logistique ou assistance gestion et commercialisation.

Réseau :
Dans le cadre d'une definition franchise, le réseau désigne l'ensemble constitué par le franchiseur et les franchisés. Le réseau n'a pas d'existence juridique : ce n'est ni une société commerciale, ni une association ou groupement d'intérêt économique. Franchiseur et franchisés sont les garants du bon fonctionnement et de la bonne notoriété du réseau.

Savoir-faire :
Elément fondamental du système de franchise, le savoir-faire est un ensemble d'informations pratiques non brevetées, résultant de l'expérience du franchiseur. Ces informations peuvent concerner la vente des produits, notamment la présentation des produits, la gestion administrative de la franchise magasin ou les relations avec la clientèle. Ces données doivent figurer dans le contrat achat franchise signé entre le franchisé et le franchiseur.